Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 10 novembre 2010

Cristal lémurien doré – Le soleil intérieur



Voici une pierre assez difficile à trouver... pourtant, mettre la main sur un cristal lémurien c'est assez simple, sur une citrine aussi, mais là il s'agit d'un quartz citriné de type lémurien. Une belle association de bienfaiteurs. La présence de la citrine – pierre jaune - lui donne son nom de cristal doré.


Un cristal lémurien se repère visuellement par la présence de stries parallèles sur certains de ses côtés. D'un point de vue énergétique, il possède une vibration plus directe et plus tranchante qu'un autre cristal. Il est porteur d'une mémoire très ancienne et permet un travail très profond sur le plan énergétique. Il faut garder à l'esprit que tout ce qui nous compose – notre corps dense, nos émotions, nos pensées... - est énergie. Voilà pourquoi un travail dit « énergétique » touche toutes les parties de notre Etre, même les plus profondes.

Revenons-en maintenant au cristal doré.

Son premier point de contact corporel se fait au niveau du plexus solaire – le 3ème chakra. Cette affinité est indiquée dans la signature énergétique de la pierre par la présence de la couleur jaune.

La vibration émise par le cristal doré nous rappelle la petite lampe de l'Ermite dans le Tarot de Marseille. Dans sa qualité lumineuse – telle une petite flamme - la pierre nous propose d'explorer les profondeurs de notre plexus solaire et de raviver son feu irradiant. Les énergies présentes au niveau du 3ème chakra sont souvent empreintes de tensions et d'émotions tant actuelles que mémorielles.

En méditation, dans un contact conscient avec la vibration de la pierre, on sent un travail de purification de notre plexus solaire. Cette purification se fait par le feu, un feu d'une qualité lumineuse immense qui nous montre à quel point la lumière dégagée par le feu est toute aussi importante que la chaleur qu'il  crée. Chaleur et lumière sont les maîtres mots du plexus solaire. Ces mots trouvent leur équivalence vibratoire dans l'émanation du cristal doré.

Le travail de la pierre se poursuit... un message nous est adressé :
« Le centre solaire est un espace essentiel dans ta reliance au monde. Sa perturbation entraîne une coloration indésirable de l'énergie reçue et émise par ce centre. La clarté de notre nature et de notre rôle n'est connue que dans la transparence. Par la purification du centre solaire, ton propre rayonnement s'établit et relaie le travail lumineux des hautes sphères. »

En poursuivant la méditation il nous est donné de contempler l'interaction du plexus solaire avec les autres chakras. Le centre solaire se dilate et brille d'une intense lumière, des réseaux complexes qui relient les chakras entre eux s'activent et diffusent la lumière de ce soleil corporel à tous les autres centres. Les canaux qui relient les centres énergétiques entre eux  se révèlent à notre vision intérieure. L'interdépendance de nos chakras et de tout ce qui compose notre Etre est ressentie profondément. Le message qui peut être entendu ici nous rappelle que chaque partie procède de l'ordre du tout.

Encore une belle expérience - sensible et méditative - avec une parcelle de conscience minérale.

A bientôt pour un nouveau voyage intérieur... :)

2 commentaires:

  1. Bonjour, comment mesurer les vibrations d'un cristal ? Cela reste mystérieux...

    RépondreSupprimer
  2. Il ne s'agit pas de mesurer au sens premier.
    Lors du contact avec une pierre, avec un peu d'entraînement, tu sens un type de rayonnement dont la fréquence se caractérisera par un mouvement lent (ex : tourmaline) ou plus rapide (ex : danburite). De la même manière que la fréquence du son crée des notes de musiques identifiables selon leur hauteur, un minéral émet une vibration que l'on peut ressentir et catégoriser. Cette fois ce n'est pas l'oreille qui détermine la fréquence mais un ensemble de facteurs énergétiques (corps sensible, chakra du thymus...) qui se développent avec de la pratique. Sois dit en passant c'est exactement pareil pour l'oreille physique chez les musiciens, ça se travaille...

    J'espère avoir répondu à ta question.
    Une réponse beaucoup plus simple aurait pu être : L'utilisation du pendule permet de mesurer le taux vibratoire d'une pierre... mais bon !
    c'était l'occasion d'éclaircir un ou deux points !

    Merci pour ta question ! :)

    RépondreSupprimer